Souccot

Souccot (hebreu : חַג הַסֻּכּוֹת Hag haSoukkot, « Fête des Cabanes », « des Huttes », « des Tentes » ou « des Tabernacles »), est l’une des trois fêtes de pèlerinage  prescrites par la Bible Hébraïque , au cours de laquelle on célèbre dans la joie l’assistance divine reçue par les enfants d’Israël lors de l’Exode et la récolte qui marque la fin du cycle agricole annuel.

Elle est fêtée à partir du 15 ème jour du septième mois (tishri pour les rabbinique qui correspond, selon les années, aux mois de  septembre ou octobre dans le calendrier grégorien ) et dure sept jours.

Plusieurs versets bibliques se rapportent à cette fête :

Le quinzième jour du septième mois, quand vous récolterez les produits du pays, vous célébrerez donc une fête à l’Eternel, pendant sept jours: le premier jour sera un jour de repos, et le huitième sera un jour de repos. Vous prendrez, le premier jour, du fruit des beaux arbres, des branches de palmiers, des rameaux d’arbres touffus et des saules de rivière; et vous vous réjouirez devant l’Eternel, votre Dieu, pendant sept jours. Vous célébrerez chaque année cette fête à l’Eternel, pendant sept jours. C’est une loi perpétuelle pour vos descendants. Vous la célébrerez le septième mois. Vous demeurerez pendant sept jours sous des tentes; tous les indigènes en Israël demeureront sous des tentes, afin que vos descendants sachent que j’ai fait habiter sous des tentes les enfants d’Israël, après les avoir fait sortir du pays d’Egypte. Je suis l’Eternel, votre Dieu.

Levitique 23: 39-43

Le second jour, les chefs de famille de tout le peuple, les sacrificateurs et les Lévites, s’assemblèrent auprès d’Esdras, le scribe, pour entendre l’explication des paroles de la loi. Et ils trouvèrent écrit dans la loi que l’Éternel avait prescrite par Moïse, que les enfants d’Israël devaient habiter sous des tentes pendant la fête du septième mois, et proclamer cette publication dans toutes leurs villes et à Jérusalem: Allez chercher à la montagne des rameaux d’olivier, des rameaux d’olivier sauvage, des rameaux de myrte, des rameaux de palmier, et des rameaux d’arbres touffus, pour faire des tentes, comme il est écrit.Alors le peuple alla chercher des rameaux, et ils se firent des tentes sur le toit de leurs maisons, dans leurs cours, dans les parvis de la maison de Dieu, sur la place de la porte des eaux et sur la place de la porte d’Éphraïm. Toute l’assemblée de ceux qui étaient revenus de la captivité fit des tentes, et ils habitèrent sous ces tentes. Depuis le temps de Josué, fils de Nun, jusqu’à ce jour, les enfants d’Israël n’avaient rien fait de pareil. Et il y eut de très grandes réjouissances.On lut dans le livre de la loi de Dieu chaque jour, depuis le premier jour jusqu’au dernier. On célébra la fête pendant sept jours, et il y eut une assemblée solennelle le huitième jour, comme cela est ordonné.

Nehemie 8: 13-18

Ainsi les juifs karaites fabriquent une cabane composé d’oliviers, de saule de rivière (arbres touffus), de palmiers et de myrte. Cette cabane deviendra leur demeure pendant 7 jours. Le premier et le  huitieme jour (cf chemini atzeret) sont des convocations saintes. Il est interdit de travailler.

Les juifs rabbinique identifient ces quatre espèces au loulav (palme de dattier), à l’hadass (branche de myrte), à l’arava (branche de saule) et à l’etrog(cédrat).

Le 15 ème jour du septième mois peut tomber à une date différente pour le juifs karaites et les juifs rabbinique. (Cf calendrier).

Le pèlerinage si il est possible s’effectue dans la kenessa enterrée lieu de culte karaïte le plus proche du Premier Temple détruit, situé dans le quartier juif karaite de la vieille ville de Jérusalem. Les membres de la congrégation se réunissent ensuite dans une soukka publique pour se restaurer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*