Jeune du cinquième mois (Tisha Be’av)

Pour les juifs rabbinique :

Le neuvième jour du mois d’av  (hebreu : תשעה באב tish°a bè’av) est la date correspondant selon la tradition rabbinique au jeune du cinquième mois  évoqué dans le Livre de Zacharie. Institué par les prophètes pour pleurer la chute du premier temple, il commémore ensuite une série de calamités nationales pour le peuple judéen puis juif, dont la destruction du second temple, les persécutions des juifs lors des croisades , l’expulsion des juifs d’Espagne et la shoah.

Jour le plus triste du calendrier hébraïque, le 9 Av est précédé par une période de trois semaines  au cours desquelles viande, vin, musique et autres marques de réjouissance sont progressivement interdits. Il est principalement observé par un jeûne depuis le crépuscule à la sortie des étoiles le lendemain. Les Juifs y sont en outre soumis aux mêmes restrictions que Yom Kipour sur les parfums, le port de chaussures de cuir et les rapports conjugaux.

Pour les juifs karaites :

Ainsi parle l’Eternel des armées: Le jeûne du quatrième mois, le jeûne du cinquième, le jeûne du septième et le jeûne du dixième se changeront pour la maison de Juda en jours d’allégresse et de joie, en fêtes de réjouissance. Mais aimez la vérité et la paix ( Zacharie 8:19)

Les juifs karaites respectent les trois semaines de deuil, en revanche il jeune le 7 du cinquième mois jour du début de l’incendie du temple et le 10 du cinquième mois jour de la consumation du temple. Comme il est écrit :

Le septième jour du cinquième mois, -c’était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar, roi de Babylone, -Nebuzaradan, chef des gardes, serviteur du roi de Babylone, entra dans Jérusalem. Il brûla la maison de l’Eternel, la maison du roi, et toutes les maisons de Jérusalem; il livra au feu toutes les maisons de quelque importance. Toute l’armée des Chaldéens, qui était avec le chef des gardes, démolit les murailles formant l’enceinte de Jérusalem. (2 rois 25: 8-10)

Le dixième jour du cinquième mois, -c’était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar, roi de Babylone, -Nebuzaradan, chef des gardes, au service du roi de Babylone, vint à Jérusalem. Il brûla la maison de l’Eternel, la maison du roi, et toutes les maisons de Jérusalem; il livra au feu toutes les maisons de quelque importance.Toute l’armée des Chaldéens, qui était avec le chef des gardes, démolit toutes les murailles formant l’enceinte de Jérusalem. (Jérémie 52:12-14)

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*